Sur les terres de Godefroid de Bouillon

Le nom de Baisy apparaît dans l’histoire vers l’an 1000. C’était alors un domaine appartenant à Ide, la fille du Duc de Lotharingie, mère de Godefroid de Bouillon (qui serait né à Baisy-Thy en 1061), lequel participaà la 1ère croisade et à la prise de Jérusalem en 1099.

Baisy-Thy possède de nombreuses chapelles dont certaines sont très belles comme par exemple la chapelle de Notre-Dame de Luxembourg. Quant à ses campagnes, elles sont parsemées de grandes fermes carrées de style brabançon.
L’église, dédiée à Saint Hubert, reconstruite en 1763, coiffée d’une jolie toiture en cloche, renferme de belles boiseries, un monument en marbre blanc à la mémoire de Godefroid de Bouillon et quelques anciennes pierres tombales dont la plus remarquable est celle de Marie-Madeleine de Cupis Camargo dame de la ferme de la Baillerie.

Le hameau de Thy est très vallonné. Avec son château reconstruit en 1774, son ancien moulin et quelques demeures cossues, l’endroit est très agréable à parcourir.

Le 16 juin 1815, une sanglante bataille se déroula au lieu-dit « Les Quatre-Bras ». Quelques monuments rappellent ces tragiques événements.

baisy